HISTOIRES


1 2 3
Jean-Claude Vandamme toujours AWARE   Jean-Claude Vandamme sur Europe 2

Jean-Claude Vandamme sur EUROPE 2




FORME selon Jean-Claude Vandamme
"Si je vais peut-être me promener aux Champs Elysées et boire un verre avec des copains, ça veut pas dire qu'on n'est pas en forme. Moi tous les matins, je me lève à 7 heures du matin. J'suis en forme."

FILM selon Jean-Claude Vandamme
"Un film c'est fait du mec qui sert les sandwichs, c'est fait du mec qui me prend à la maison à 8 heures du matin... Tu sais, on a un choix dans la vie, on est choisi pour une mission, et y'a aucune différence entre un acteur et un caméraman... Bon, y'a des gens qui sont mieux payés que d'autres, mais si tu vois ça sur un côté SPIRITUEL, sans cette grande famille de stuntmen et de tout ça qui ont fait le film avec moi, j'peux pas y arriver."

Liens sponsorisés
ERREUR selon Jean-Claude Vandamme
"On a le droit à l'erreur parce que l'erreur est humain, et grâce à l'erreur, on peut voir ce que c'est que le bonheur. Si tout est parfait, comme là-haut, tu t'emmerdes ! En trois secondes tu peux créer le monde, tu connais la réponse devant la question, c'est chiant ! Il connaît tout, là-haut. C'est un grand mathématicien. Alors quand t'es ici, on en fait des erreurs, et on les répare, et puis y'a des souvenirs, on peut rechanger sa vie, expliquer aux jeunes "écoute ne fais pas ça...". C'est beau l'erreur, parce que l'erreur... Enfin c'est pas beau l'erreur, mais plus tard elle deviendra une coïncidence..."

ERREUR selon Jean-Claude Vandamme
EN S'ADRESSANT À Aziz, SUR LE PLATEAU DE LOFT STORY : "J'ai fait des mistakes, des erreurs comme on dit, hein, des grandes erreurs, tu vois, (...) et ces erreurs peut-être que aujourd'hui, ce soir, peut-être que ce soir ces erreurs [il enlève sa casquette et déclenche l'hystérie du public] elles sont, elles sont ici... OH STOP ! Arrêtez les clappements, MERDE ! Arrêtez ces histoires ! J'parle du coeur, ici ! On n'est pas du show-business, okay ?! J'suis un homme qui parle à un homme, maintenant. À un jeune garçon. Okay ? Encore un enfant. J'sais pas, j 'vois les yeux, il est très fier, il est très arrogant... J'sais c'qui se passe ! Il veut réussir ! Il a BESOIN de ses yeux de tigre. Mais après, il faut commencer à se calmer, ou sinon on se fait... [une jeune femme du public : "niquer"] Okay, c'est pas moi qui l'ai dit, okay ? Parce qu'y a des enfants ici..."

Liens sponsorisés
ENFANT selon Jean-Claude Vandamme
"Avant je parlais que de muscles, que d'argent, que de bonnes femmes. Parce qu'attention, on est aussi physical, on est enveloppe, donc il faut un peu... En fait c'est grâce à l'amour – je dirais pas le sexe – qu'on peut faire des enfants. Donc, il faut être physique. Mais après, quand ils sont là, il faut être un peu plus mental. Et après, spirituel pour bien donner une bonne éducation."

EAU selon Jean-Claude Vandamme
"Monsieur Van Damme boit beaucoup d'eau. Je bois trois litres d'eau par jour. Je bois, je bois, parce que là on est obligés de... Galeries Lafayette, puis faut repartir à l'hôtel. (...) J'ai des reins qui fonctionnent bien, heureusement."

Liens sponsorisés
AWARENESS selon Jean-Claude Vandamme
"On a parlé d'amour, et d' awareness, and awareness. J'ai un deuxième mot pour la France : Awareness. C'est pluriel. C'est toi et moi. C'est nous ensemble. Euh... j'ai faim, et je mange tout seul, tu me regardes avec des yeux, AAAH, je suis aware... Qui veut un morceau ? Tiens, partage mon frère. Awareness. (...) Je suis aware, je sens que t'as faim, je te donne un truc, je suis... You become awareness, ça vient du pluriel, ça devient... UN plus UN égale ? [l'animateur : "un !"] HAAAA... Et un plus un plus un égale combien ?"

ETRE AWARE selon Jean-Claude Vandamme
À PROPOS DE SA PHILOSOPHIE DU AWARE

"C'est mieux que le serpent la pomme Adam et Eve, non ? (...) Y'a des gens qui s'agenouillent pour ça, qui pleurent pour ça, et je n'ai rien contre ! J'ai été élevé catholique et j'ai eu beaucoup de guilt. Et toutes les religions se ressemblent, parce que les gens s'aiment. (...) Moi, quand j'vois un enfant qui est moitié portoricain et moitié belge, euh... qui est mon enfant, je l'adore comme un... euh... C'EST MON DIEU ! Et y'a pas de religion, mon frère, on est aware."

Liens sponsorisés
ETRE AWARE selon Jean-Claude Vandamme
"Et c'est pas moi qui parle, hein ! C'est nous qui parlons. ( ) Je suis pas plus spécial que toi, ni que moi... seulement je lis beaucoup, et je suis devenu aware, parce que y'a trois ans ma vie n'allait pas bien, okay ? Et quand ça va pas bien, il faut la CHANGER. Et j'ai parlé à moi-même, parce que j'ai parlé à beaucoup de gens croyant recevoir de l'aide... Ils en ont rien à foutre ! À part mes parents, mais eux c'est des gens qui sont old-fashion, tout ce qui est drogue et tout ils connaissent pas les pauvres, alors ils t'engueulent, tu comprends '7 Alors tu rentres dans toi-même, et tu deviens aware of your own body. (...) Et alors tu commences à parler à toi-même, t'as la réponse totale, tu sens ton coeur qui bat, tu sais que tu as la vie, tu sais quand tu dois pisser et manger, tu sais comment faire un enfant sans les instructions, alors tu sais comment sentir les gens, aussi."

ETRE AWARE selon Jean-Claude Vandamme
"Le jour où un homme peut aimer un autre fils, aussi bien que son fils, HA ! HA !, il devient très très prêt de being really aware of love. Parce que Dieu il nous aime tous également, et il a un grand boulot. Enfin quand je dis Dieu, je dis The Mother Nature, je veux dire... tout tout autour de nous, entre nous, between us, inside us, is fantastic."

[Retour menu Jean-Claude Vandamme à travers les médias]


1 2 3