HISTOIRES


1 2 3
Jean-Claude Vandamme toujours AWARE   Jean-Claude Vandamme sur Europe 2

Jean-Claude Vandamme sur EUROPE 2




VIE (LA) selon Jean-Claude Vandamme
"Maintenant j'ai aussi upgrading my knowledge, j'ai avancé mon wisdom (...) donc j'ai appris un peu plus sur la vie, parce qu'on devient plus vieux, plus jeune, enfin plus vieux, plus jeune, oui... parce que quand on devient plus vieux, on devient plus jeune, ça dépend comment tu le vois."

TURKEY BURGER selon Jean-Claude Vandamme
A L'ANIMATEUR LUI DEMANDANT S'IL MANGE DES TURKEY BURGERS :

"Le Turkey ? De temps en temps. Mais tu sais, pour l'instant c'est fort processé, hein, y'a du mono-sodium... (...) ils te le piquent avec de... ils font des super productions, c'est-à-dire qu'ils doivent faire de la mass production en Amérique, c'est un pays de 250 millions de... how many people ?"

Liens sponsorisés
TEMPS (LE) selon Jean-Claude Vandamme
"Le ciment c'est du neutron et du proton, ça va encore beaucoup plus vite que ton corps... Donc nous on a inventé le temps, mais le temps n'existe pas ; et le temps, pour l'oxygène, peut-être que une seconde c'est 10 secondes, et pour le ciment une seconde c'est un millième de seconde, puisque y a une vitesse et une matter, une puissance de compression qu'est différente entre chaque species on earth, including l'eau, le poisson, le... MÊME E.T. DANS UN AUTRE MONDE !"

RELIGIONS selon Jean-Claude Vandamme
"Les religions sont faites de mots. Et si on oublie les mots, et on commence à faire du feeling, de la musique... les mots ils tombent. Alors tous ces mots dans ces Bibles, ça tombe. Mais attention, les religions ont été très bien faites, comme par exemple la religion catholique, ou surtout... la religion musulmane était très très très très très, euh... comment on peut dire ça, euh... à l'époque elle était très propre, (...) elle était très préventive, c'est-à-dire que à l'époque y'avait pas de frigos, okay ? Alors on disait "ne mangez pas de porc", parce que un porc, après deux trois jours, c'est plein de vers ; t'attrapes le ver solitaire, t'es mort. Dans le temps, les gens ils mangeaient des amandes, des pommes, des choses comme ça, et ils avaient une longue vie. Évidemment, y'avait l'appendice, y'avait des choses, mais bon c'était beaucoup plus naturel. On peut revenir à ça. Une vache peut te bouffer trois hectares d'herbe. Avec trois hectares, moi, je te fais deux mille kilos de riz... j 'te nourris, PTE NOURRIS AVIGNON ! (...) Et en plus y'a la vache folle, (...) parce qu'on fait de la viande avec des vaches, et des veaux, et tout des bazars comme ça."

Liens sponsorisés
PAPIER TOILETTE selon Jean-Claude Vandamme
"J'adore le papier toilette, le Replicant il adore jouer avec le papier, parce que c'est doux. (...) J'ai pas eu de mère ni de père, et tu sais, y'a des enfants qui sont orphelins qui dorment avec des nounours, ils ont besoin... Alors le Replicant il a ce papier, (...) et attention, hein, UN BELGE ÇA CHIE !"

OXYGENE selon Jean-Claude Vandamme
"Entre toi et moi, par exemple, on a un produit qui s'appelle – un produit – , une molécule qui s'appel le l'oxygène, le CO2, hein, alors si tu fais ça [il inspire], tu vis, tu respires. Maintenant si je tue l'oxygène comme sur la Lune, tu meurs. Ton corps est fait de cellules, (...) et ils vont à une certaine vitesse, plus vite que l'oxygène ; c'est pour ça que ma main peut passer entre toi et moi, comme ça, je la coupe comme du beurre. Maintenant, pour aller dans ton corps, il faut – excuse-moi – prendre un couteau ou une seringue pour passer la masse molécule, la flesh, et toutes ces masses moléculaires."

Liens sponsorisés
NOIX (LES) selon Jean-Claude Vandamme
"Je peux casser euh... Une noix de... One nut, comment on dit ça, one nut ? (...) Une noix. (...) Une noisette, j'la casse entre mes fesses. [à la fin de l'interview, Jean-Claude revient sur le sujet] Quatre noix. Je passe à quatre noix. Quatre noix. Le test, quand je sors du temple. (...) Ils me mettent des noix de coco, DES NOIX DE COCO ! (...) J'en fais des squats à 600 kilos, il faut que je développe... ÇA VA ÊTRE DES FESSES ÉNORMES !"

MYTHE (ÊTRE UN) selon Jean-Claude Vandamme
A L'ANIMATEUR LUI ASSURANT QU'IL EST EN TRAIN DE DEVENIR UN MYTHE :

"Mais j'espère que tout le monde devient mythe, c'est ça être un mythe."

Liens sponsorisés
MANGER selon Jean-Claude Vandamme
"J'ai beaucoup d'énergie pour l'instant, alors ce qui se passe c'est que je mange beaucoup moins qu'avant, beaucoup moins de viande, beaucoup moins de poulet, de poisson, tout ça... Tous les choses avec des yeux, j'élimine. Et beaucoup de légumes, du soja... Je suis forcé de le faire parce que j'ai du cholestérol de famille, que j'ai appris y'a quatre cinq ans ; et donc j'ai suivi le programme, (...) qui est formidable, et disons que mon sang qu'était un peu une rivière sale, s'est rendu en eau claire."

HANDICAPE selon Jean-Claude Vandamme
"Ce matin les enfants, au travail, allez heureux. On a une bonne santé, on a tous des problèmes, mais on a des grosses solutions. Et je sais qu'y a des gens qui sont très malheureux — c'est la vérité ! —, vous savez qu'y a des gens qui ont des problèmes, des fils ou des filles qui sont morts, des handicapés et tout ça... mais la vie est faite comme ça, il faut l'accepter comme ça... J'suis du bon coté de la barrière et je remercie le seigneur, mais euh... essayez quand même de faire, le mieux, qu'on peut, qu'on crée. Même si j'suis handicapé demain, je ferai de la peinture... Voilà. Et je trouve ça formidable des gens qui peignent avec la bouche."

[Retour menu Jean-Claude Vandamme à travers les médias]


1 2 3