Trop drôle

 
 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ...Suivante
Histoires droles - Histoires longues...

Je t'écris lentement car je sais que tu ne lis pas vite. Ainsi je mets la plume dans l'encre, l'encre sur le papier, le papier dans l'enveloppe et l'enveloppe dans la boîte à lettres, tout cela pour te dire qu'on a été tous malades mais que le docteur est venu et on est tous guéris. Depuis que tu es parti, on s'aperçoit que tu n'est plus là. Hier, c'était la fête du village, il y avait une course d'ânes et monsieur le Maire a dit que c'était dommage que tu n'étais pas là, car tu aurais sûrement gagné. Il y avait aussi le marché de cochons, on a beaucoup pensé à toi. Quand tu viendras à la maison, tu ne la reconnaîtras pas, on a déménagé. Au fait, Adolphe s'est pendu, j'espère qu'il ne recommencera plus. Tu m'as dit que tu faisais de la taule, s'il t'en reste, gardes-en pour couvrir le toit du poulailler. Tu m'as demandé de t'envoyer un "champ d'ail", la récolte a été mauvaise, je t'enverrai un champ d'oignons. Ton petit frère Dada, a avalé 100 sous, le docteur en a retiré 90, il a dit que le reste était dissous. Pour ce qui est du tout petit, tout le monde se moque de lui à l'école car il n'avait pas d'habits neufs. Comme on n'a pas beaucoup de sous, on lui acheté une casquette neuve et on ne le laisse plus regarder qu'a la fenêtre, mais maintenant plus personne ne rigole. Ton père a un nouveau travail, il a 230 personne en dessous de lui. Il tond le gazon au nouveau cimetière. Tu le reconnaîtra facilement car sur la porte d'entrée c'est écrit : "Ici ne seront enterrés que les morts vivant dans la commune". Les peupliers bordant la rivière ont été coupés pour en faire du bois de sapin. Tiens ton grand frère se marie avec une femme. Tu dois te souvenir d'elle, c'est elle qui nous a tant fait rire à l'enterrement de ta soeur. J'espère que tu es un bon soldat comme ton père qui s'est gelée les pieds avec des éclats d'obus. Je t'envoie 50 francs en cachette de ton père, il ira les poster. Fais bien attention de ne pas te saouler et de ne pas dépenser cet argent. Je t'envoie aussi deux chemises neuves faites avec les vieilles de ton père. Envoies moi les vieilles que j'en fasse des neuves à ta grande soeur. Si tu as des chaussettes trouées, envoies-moi les trous que je les raccommode. Nous avons eu un très grand malheur, le chien a eu la queue coupée. Enfin tout va bien sauf que le chat est crevé. J'espère que ma lettre te trouvera de même. Tu nous dis que tu es très malade, si tu ne vas pas mieux, reviens mourir à la maison, ça nous fera plaisir. Je vais te laisser non sans dire que ton père a un énorme furoncle au cul, sur quoi je t'embrasse très fort. Ta maman chérie.

P.S. : Je voulais mettre 100 francs dans l'enveloppe, mais j'avais déjà cacheté ta lettre.

Une petite fille de 9 ans demande à sa maman :
- Quel âge as-tu, maman ?
- Cela ne se demande pas ma chérie, lui répond sa mère.
- Combien tu mesures, maman ?
- Cela n'est pas important ma chérie, reprend la mère.
- Maman, pourquoi toi et papa avez divorcé ? Redemande la petite fille.
- Cela ne te regarde pas ma chérie, dit la mère en terminant la discussion. La petite fille demanda à sa meilleure copine pourquoi les adultes ne parlent pas de ces choses-là.
Sa copine lui dit :
- C'est vraiment simple, toutes les réponses à nos questions sont sur leur carte d'identité. Le lendemain la petite fille fouille dans le sac à mains de sa mère et trouve sa carte d'identité.
Elle est ravie de voir que son amie disait vrai, toutes les réponses à ses questions s'y trouvent ! Elle court alors voir sa mère et lui dit :
- Maman, je sais ton âge.
- Ah oui ? Et j'ai quel âge ?
- 36 ans. Et je sais combien tu mesures.
- Ah oui ? Combien ?
- 1 mètre 71. Et je sais aussi pourquoi toi et papa avez, divorcé.
- Et bien cela m'étonnerait fort !
- Tu as eu un F en sexe... et çà, ce n'est vraiment pas une bonne note!

Un couple de cultivateurs va faire des courses en ville.
Passant devant un magasin de lingerie la femme dit :
- J'vai m'acheter une p'tite culotte
Le mari répond :
- Tu n'en trouveras pas
La femme demande :
- Pourquoi ?
et le mari :
- Ben avec le cul de moissonneuse batteuse que t'as, tu n'en trouvera pas à ta taille.
La femme rentre dans la boutique et ressort sans culotte.
Un peu plus loin, nouvelle boutique de lingerie, la femme dit :
- J'vai m'acheter une p'tite culotte !
Le mari répond :
- Cherche pas, t'en trouveras pas avec ton gros cul de moissonneuse batteuse.
La femme ressort de la boutique sans petite culotte.
A la troisième boutique, même scénario la femme dit :
- J'vais voir si dans celle là j'trouve une p'tite culotte.
Et le mari :
- N'insiste pas, t'as toujours ton gros cul de moissonneuse batteuse.
La femme ressort déçue sans petite culotte et décide d'arrêter ses recherches.
Le soir venu, le couple se couche et le mari se pelotonne près de sa femme et lui demande :
- J'aimerais un gros câlin et même plus !
La femme :
- NON !
Le mari surpris de ce refus demande :
- Pourquoi ?
Et la femme lui répond :
- Tu ne crois quand même pas que je vais mettre en route ma moissonneuse batteuse pour un petit brin de paille.

Dans un restaurant très chic, un homme a un besoin urgent d'aller aux toilettes. Hélas, toutes les cabines sont occupées. Le maître d'hôtel, compatissant, voyant le gars à limite de se faire pipi dans son pantalon, lui offre d'utiliser les toilettes des dames.
- Attention, lui dit-il, il ne faut pas toucher aux boutons, à gauche sur le mur, portant les lettres " E.C ", " A.C ", " H.P " ou " E.T.A "
- Promis. Promis. Merci.
Et l'homme disparaît derrière la porte. Une fois qu'il a satisfait la partie la plus urgente de ses besoins, plus détendu, il commence à lire les lettres sur les boutons. Et, bien évidemment, la tentation étant trop forte, sa curiosité l'emporte. Il appuie sur le bouton marque " E.C ". Immédiatement, un jet d'EAU CHAUDE lui caresse doucement les fesses.
Mon Dieu, pense-t-il, les femmes sont gâtées... Sur sa lancée, il presse en suite le bouton suivant marque " A.C " et un souffle d'AIR CHAUD lui assèche le derrière.
- Wow ! Hé ! Hé ! Magnifique !!!
Enhardi par ce succès, il presse ensuite le bouton " H.P " et tres lentement une large HOUPETTE de POUDRE parfumée lui tapote délicatement le derrière.
Merveilleux ! Il décide donc d'essayer le dernier bouton marque " E.T.A " Et la, il ressent un énorme douleur qui le fait hurler comme peu de bêtes le font et il s'évanouie...
Il se réveille sur un lit d'hôpital. Confus et ébranle, il sonne l'infirmière :
- Qu'est-ce qui m'est arrive ?
- Bien, vous étiez dans les toilettes du Chic Grand Restaurant et vous avez appuyé sur des boutons interdits...
- Mais voyons. Chaque bouton me procurait des sensations merveilleuses...
- Oui, oui, c'est vrai, mais le dernier, identifie par les lettres " E.T.A " signifie " Enlève Tampax Automatique "... Ah! Au fait, votre pénis est sous votre oreiller...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ...Suivante