Trop drôle

 
 

Le Petit Jean-Claude Vandamme Illustré

Jean-Claude Vandamne explique...


Sélectionnez une Lettre

A B C D E F G H I J L M N O P R S T U V Y Z


DROGUE

EXPLICATION


"Avoir des partenaires, c'est être amoureux. Des vrais partners dans le business c'est des mecs qui se tiennent back to back. Parce que moi j'ai connu, ça, quand j'ai fait de la coke. J'suis tombé dans la merde. Tous mes avocats, mes agents, mes amis, ils sont partis. Y'a personne qu'est venu me chercher à l'hôpital, okay ? Alors j'ai dû raser ma tête."


*****

"La coke, y'a pas plus merdique que la coke, okay ? (...) Ça arrête la tête, ça te fout tout en l'air, hein, on sait pas ce qu'on dit, on sait pas ce qu'on fait, okay ? [l'animateur approuve] Alors on est très d'accord. La coke faut pas toucher, c'est de la merde. J'ai essayé, moi, de la battre. On peut pas la battre. Alors elle devient, quand on la connaît, elle devient un compagnon qu'on touche pas. J'suis allergique à la coke, c'est très simple... et c'est pour ça que je sais parler maintenant. J'suis en forme, j'ai peur de personne, je suis fort dans les yeux, parce que j'ai pas de coke, tu vois ? Bon je parle un peu vite... C'est pas un problème, non, si je suis rapide ? J'suis un mec qu'est rapide. J'suis speed. Pourquoi ? Je mange que des légumes. J'suis en pleine forme."


*****

L'ANIMATEUR RAPPELLE À JEAN-CLAUDE LA PÉRIODE À LAQUELLE IL RACOLAIT LES PRODUCTEURS SUR LES PARKINGS :

"Ça c'était... avant la drogue, hein. C'est important parce que sinon on reconnaît pas les voitures. Y'a des problèmes quand on fait, quand on fait de la drogue, on sait plus quelle voiture c'est, et quel euh... à quel mec on a parlé, y'a un truc qui se passe, là."


*****

"Quand tu vas réussir, Aziz, y'aura des tentations ; parce que quand tu es loin des parents, et de la famille, et tu es seul, et tu fais confiance à des gens à des producteurs qui disent "je vais te protéger", "j'vais faire attention à toi", "j'vais vraiment donner du coeur", "on va faire de l'argent ensemble"... Et t'es jeune ! Alors tu viens avec ton talent de karatéka... [il touche les jambes d'Aziz] tu comprends ? T'es un sportif, t'as pas encore la tête du businessman, du tueur, du requin... alors tu fais confiance à des gens comme moi j'ai fait confiance, et parfois y'a des gens qui tombent avec des affaires comme ça, dans... dans... dans la DROGUE, okay ?"


*****

"J'ai trop de dopamine et pas assez de sérotonine, ou vice-versa. Quand ça va vraiment mal, après un abus de coke, alors t'es vraiment bas, quand t'es bas. Et si t'es haut, très haut."


*****

"La drogue, évidemment que j'en ai pris, enfin évidemment... C'est pas évident, mais j'en ai pris. Et ça m'a rendu un peu fou-fou, parce que, le corps humain n'est pas fait pour la drogue. D'abord c'était super, j'ai cru, c'était une illusion, et grâce au sport j'ai pu m'en sortir. Et grâce à Dieu."
*****

"La drogue, faut pas toucher, c'est sérieux... Moi j'ai touché, j'ai perdu le touch, j'avais plus le feeling de la vie... Ma brain était à l'envers dans ma tête. La drogue, c'est comme quand tu close your eyes et que tu traverses la rue..."

VOIR AUSSI
BATTRECHERCHERCONFIANCEDIEUFEELINGSFORMEGENSPARLERREUSSIRTALENT

RETOUR LISTE DES MOTS QUI COMMENCENT PAR LA LETTRE D